Vers une individuation médiatisée par la participation à une scène subculturelle numérique : les auteurs de school shootings et leurs publics.

Auteur : PATON Nathalie
Établissement de soutenance : Université de Toulouse 2 Le Mirail, 2012
Pagination : données textuelles

Thème : Délinquance-criminalité

Mots-clés : Violence ; Violence scolaire ; Crime ; Média ; Réseau social ; Video ;

Discipline : Sociologie

Directeur(s) : Peralva, Angelina
Région de soutenance : Midi-Pyrénées
Numéro national : 2012TOU20138
Permalien Sudoc : http://www.sudoc.fr/167464051

Résumé : Cette thèse traite des school shootings, soit les fusillades perpétrées par des élèves dans leur école. Elle rend compte de la globalisation de ce phénomène, observée depuis que les auteurs des fusillades préméditent leurs actes de violence via l'usage des médias participatifs. Il s'agit d'analyser cette stratégie de communication et montrer comment différents publics se l'approprient. Cette forme de violence produit des événements médiatiques disruptifs globaux. Nous montrons comment les citoyens ordinaires prennent part à ces événements en développant des formes contemporaines de socialisation au sein des réseaux sociaux numériques. Nous en singularisons notamment une, la communauté cocon. Parmi ces publics ordinaires, on voit également émerger un contre public, celui des school shootings. Ils investissent les médias participatifs pour rappeler qu'une révolte souterraine se prépare. Ils la font vivre au quotidien dans une scène subculturelle numérique hébergée par YouTube, via des vidéos à l'effigie des tueurs. Leurs pratiques communicationnelles sont au coeur de cette thèse tant leur association est suspectée d'alimenter le vivier de futurs tueurs. L'investigation de cette subculture nous a amenée à singulariser le fait que les plus extrêmes, ceux qui passent à l'acte, s'engagent dans un processus d'individuation posthume d'anti-sujet. Si les auteurs des fusillades connaissent l'issue fatale qui les attend, un suicide by cop, ils la déjouent avec leurs stratégies médiatiques. En mobilisant des procédés imitatifs, ils instrumentalisent les médias pour garantir la signification de leurs actes et prendre leur revanche sociale en accédant au statut d'anti-héros.

Mes paniers

4

Gerer mes paniers

0
0
Z