Étude de cas sociolinguistique et ethnographique de quatre familles indiennes immigrantes en Europe : pratiques langagières et politiques linguistiques nationales et familiales.

H
Auteur : HAQUE Shahzaman
Établissement de soutenance : Université de Grenoble 2 Pierre Mendès-France, 2012
Pagination : Données textuelles

Thème : Immigration

Mots-clés : Sociolinguistique ; Identité culturelle ; Bilinguisme ; Immigré ; Famille ; Langage ; Éducation familiale ; Intergénérationnel ; Politique publique ; Inde ; France ; Suède ; Norvège ; Finlande

Discipline : Sciences du langage

Directeur(s) : Matthey, Marinette
Région de soutenance : Rhône-Alpes
Numéro national : 2012GRENL004
Url : http://www.theses.fr/2012GRENL004/document
Permalien Sudoc : http://www.sudoc.fr/170454274

Résumé : Ce travail de recherche s'inscrit dans une approche pluridisciplinaire ­ monographique, ethnographique et sociolinguistique avec une dimension longitudinale. Il tente de décrire de manière approfondie les pratiques linguistiques familiales de quatre familles indiennes immigrantes installées dans quatre pays européens : la France, la Suède, la Norvège et la Finlande. Cette étude cherche également à cerner les enjeux des politiques linguistiques familiales, domaine dans lequel peu de recherches ont été entreprises et qui, de ce fait, reste à développer. Par ailleurs, les idéologies et attitudes concernant les langues se traduisent dans les décisions prises par les chefs de la famille, les parents, qui privilégient l'apprentissage de telle ou telle langue, pour eux-mêmes et surtout pour les enfants. Au plan macro, la politique linguistique nationale de chacun des pays concernés par notre étude est évoquée, y compris celle de l'Inde, avec un centrage sur la politique linguistique éducative et les modalités d'enseignement des langues migrantes. Le plurilinguisme des participants est analysé avec la notion de répertoire multilingue au sein duquel les compétences langagières sont segmentées par domaine. Les notions d'espace, de contexte, de mobilité, d'échelle, de polycentralité et d'ordres d'indexicalité ont été convoquées pour pouvoir appréhender ces compétences. La transmission linguistique intergénérationnelle est abordée par le biais d'une analyse critique de la politique linguistique familiale et nationale ainsi que la question de l'incidence du legs des valeurs culturelles et linguistiques du pays d'origine (ou de son absence) sur la construction de l'identité de la deuxième génération.

Mes paniers

4

Gerer mes paniers

0
0
Z