Construction de l'identité islamique : l'apprentissage religieux au sein des institutions religieuses et de la famille.

Auteur : BOURSIN Marie-Laure
Établissement de soutenance : Aix-Marseille Université, 2012
Pagination : Données textuelles

Thème : Groupes sociaux-identités

Mots-clés : Identité culturelle ; Identité sociale ; Islam ; Religion ; Éducation familiale ; Apprentissage ; Pratique religieuse ; France ; Bulgarie

Discipline : Ethnologie

Directeur(s) : Moussaoui, Abderrahmane
Région de soutenance : Provence-Alpes-Côte d'Azur
Numéro national : 2012AIXM3112
Permalien Sudoc : http://www.sudoc.fr/172545242

Résumé : Dans un contexte européen minoritaire et un cadre de séparation des Églises et de l'État, les institutions islamiques, mosquée et école coranique, sont des agents de transmission religieuse précieux. Pour appréhender ce cadre institutionnel spécifique, les contextes historiques et sociopolitiques des terrains français (loi 1905 et historicité de l'immigration maghrébine) et bulgare (conquête ottomane et régime communiste) sont examinés au regard de l'offre d'instruction religieuse institutionnelle. Mais l'organisation de l'apprentissage religieux institutionnel ne se réalise qu'en interaction avec l'environnement familial. L'inculcation de savoirs dogmatiques, pratiques et de l'éthique réalisée par des dispositifs mimétiques et des stratégies d'incitation, permet de pouvoir socialement dire et faire le croire. L'usage des registres du corps et des émotions comme mode d'expression de la construction d'une relation à Dieu permet au croyant d'exprimer socialement et de manière personnelle le croire, au-delà d'un savoir dogmatique. Le croire se construit comme un parcours où la construction du soi passe à la construction pour soi. Les fluctuations du croire qui interviennent dans ce parcours relèvent de la projection du soi. Cette étude des processus d'apprentissage permet de faire ressortir l'articulation entre dogme, pratiques et éthique comme se répondant en permanence et se manifestant socialement comme des savoirs : savoir-faire, savoir-dire et savoir-ressentir acquis au quotidien. Les notions telles que la pratique religieuse et le croire sont interrogées et le concept d'apprentissage examiné. Ce thème constitue aussi une anthropologie de l'enfance encore peu exploitée.

Mes paniers

4

Gerer mes paniers

0
0
Z