Autorégulation et dépendance : intervention de sevrage tabagique par la sophrologie et les TCC.

H
Auteur : RUSU Lafcadio Robert
Établissement de soutenance : Université de Lorraine, 2012
Pagination : Données textuelles

Thème : Toxicomanie-addiction

Mots-clés : Tabagisme ; Addiction ; Sophrologie ; Stress ; Estime de soi ; Sevrage ;

Discipline : Psychologie

Directeur(s) : Spitz, Élisabeth
Région de soutenance : Lorraine
Numéro national : 2012LORR0358
Url : http://docnum.univ-lorraine.fr/public/DDOC_T_2012_0358_RUSU.pdf
Permalien Sudoc : http://www.sudoc.fr/172152305

Résumé : Le sevrage tabagique classique, pose toujours problème par son efficacité réduite et le nombre important de rechutes. Cette étude longitudinale se propose de mesurer l'évolution des variations de scores du stress professionnel, de l'anxiété, de la dépression, de l'estime de soi, lors d'un sevrage tabagique mené par les TCC et la sophrologie ainsi que la substitution nicotinique, sans utiliser une prise médicamenteuse, par voie orale, et en donner une solution "sur mesure" à long terme qui essaie d'éviter les rechutes. C'est une étude longitudinale avec un suivi d'une année et 29 séances d'intervention. L'échantillon est composé de 166 personnes, dont 134 fumeurs, fumant entre 5 et 40 cigarettes par jour, dont 102 ont consulté pour sevrage tabagique, individuel ou en groupe. De 166 patients ayant participé à l'étude 17 patients ont abandonné. Cette démarche thérapeutique d'une année est plus efficace avec 95 % de maintien de l'arrêt de cigarette après 1 an que la prise en charge classique. Elle permet le maintien de l'arrêt pour un coût de santé moindre mais impose un suivi plus astreignant de la part des intervenants. Une étude partant des observations pratique et ayant essayé de trouver une base théorique pouvant expliquer les observations pratiques recueillies dans la pratique quotidienne du sevrage tabagique, faite par un médecin urgentiste, tabacologue et sophrologue.

Mes paniers

4

Gerer mes paniers

0
0
Z