Les effets automatiques de l'activation du stéréotype associé aux personnes en situation de handicap sur les performances de motricité fine.

H
Auteur : GINSBERG Frederick
Établissement de soutenance : Université de Strasbourg, 2012
Pagination : Données textuelles

Thème : Handicap

Mots-clés : Comportement ; Attitude ; Motricité ; Personne handicapée ;

Discipline : Psychologie

Directeur(s) : Louvet, Eva
Région de soutenance : Alsace
Numéro national : 2012STRAJ070
Url : https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00804204/document
Permalien Sudoc : http://www.sudoc.fr/168318598

Résumé : L'objectif de cette thèse est de mettre en évidence l'influence automatique que peuvent avoir les croyances stéréotypiques sur nos comportements. Utilisant une technique d'amorçage indirecte et des mesures comportementales, nous démontrons que l'activation du stéréotype associé aux personnes handicapées mène à une détérioration non-intentionnelle et non-consciente des performances motrices chez des individus valides. Cette détérioration correspond au contenu spécifique du stéréotype associé à la catégorie sociale (performances réduites) et traduit un effet d'assimilation. Cet effet s'avère être plus important chez les personnes étant familières (contacts fréquents) avec des membres de la catégorie sociale activée que chez des personnes non-familières. Par ailleurs, nos résultats montrent que les personnes handicapées elles-mêmes subissent également l'influence délétère du stéréotype négatif associé à leur groupe d'appartenance, ceci notamment en situation d'évaluation potentielle.

Mes paniers

4

Gerer mes paniers

0
0
Z