La dépression chez les immigrés maghrébins "célibatairisés" vivant leur retraite en foyers Sonacotra-Adoma- France, Maghreb, Transmigrations : Je t'aime, moi non plus...

Auteur : SMITI Sihem
Établissement de soutenance : Université de Lyon 2 Lumière, 2012
Pagination : Données textuelles

Thème : Immigration

Mots-clés : Personne âgée ; Immigré ; Adoma ; État dépressif ; Maghrébin ; Célibat ; Isolement ; Foyer d'hébergement ; Pays d'origine ; Travailleur immigré ; Rhône-Alpes

Discipline : Psychologie

Directeur(s) : Ploton, Louis
Région de soutenance : Rhône-Alpes
Numéro national : 2012LYO20054
Permalien Sudoc : http://www.sudoc.fr/183876008

Résumé : Dans notre étude, nous nous intéressons aux personnes âgées originaires du Maghreb qui vivent en France, pendant leur retraite, après avoir immigrés et continuent à vivre en foyer Sonacotra (devenue Adoma). Plus spécifiquement, nous avons sélectionné des hommes considérés comme isolés car bien que mariés dans leur pays d'origine, avec à leur charge femme et enfants, ils ont une vie de célibataire, ici, en France. Nous avons utilisé l'entretien semi-directif et l'Échelle dépressive gériatrique comme outils d'évaluation. Nous avons sélectionné six foyers dans la région Rhône-Alpes pour leur pourcentage élevé de maghrébins parmi leurs résidents. Les entretiens se sont déroulés de février 2007 à mars 2009. La passation de l'échelle de dépression gériatrique a eu lieu une semaine avant leur départ pour le pays d'origine et une semaine après leur retour. Elle a permis de confirmer l'importance de la dépression dans notre échantillon. Et, une diminution des scores (donc une amélioration de la thymie) entre les deux passations est notée pour la majorité des sujets. À partir de cette simple observation, nous pouvons déduire que les voyages au pays d'origine ont un effet revalorisant sur ces hommes comme nous l'avions émis dans nos hypothèses. Il apparait, à ce propos, que c'est la réussite d'un projet, au pays d'origine qui a un effet positif sur leur moral. Ce faisant ils ont recréé un ancrage professionnel dans leur pays au moment où celui-ci est perdu, en France. Cette réalisation est, de plus, l'aboutissement du projet d'origine puisque leur but premier était de travailler, ici, pour construire là-bas.

Mes paniers

4

Gerer mes paniers

0
0
Z