L'efficacité de la thérapie cognitive de pleine conscience chez des jeunes filles anorexiques.

H
Auteur : RAFAT Ahmad
Établissement de soutenance : Université de Montpellier 3 Paul Valéry, 2012
Pagination : Données textuelles

Thème : Santé mentale

Mots-clés : Anorexie ; Fille ; Thérapie comportementale ; Conscience ; Approche cognitive ; Coping ; Hospitalisation ; Kabat-Zinn Jon ;

Discipline : Psychologie

Directeur(s) : Brouillet, Denis
Région de soutenance : Languedoc-Roussillon
Numéro national : 2012MON30092
Url : http://www.theses.fr/2012MON30092/document
Permalien Sudoc : http://www.sudoc.fr/19262833X

Résumé : La thérapie de pleine conscience est considérée comme la nouvelle orientation de la thérapie cognitive comportementale. Elle trouve son origine principalement avec le travail de Kabat-Zinn (1979- 2009), le président du centre CFM (Centre for Mindefulness in medecine), qui a montré que la thérapie de pleine conscience est une thérapie autonome capable de diminuer des symptômes pathologiques et influencer la personnalité pour aboutir à des changements cognitifs parfonds. Dans notre travail l'anorexie mentale a éte choisie comme une pathologie pouvant être traitée par cette thérapie, ce qui n'avait pas été effectué jusqu'à présent. Les séances se sont déroulées avec des patientes hospitalisées à Lyon et à Saint-Étienne. Les résultats obtenus ont montré que la prise en charge par "la pleine conscience", a fait diminué les symptômes pathologiques d'anorexie mentale (physique, psychique et cognitifs), et que les patientes, après la thérapie, ont présenté un locus de contrôle interne par rapport au début de thérapie et par rapport au groupe contrôle ; qu'elles utilisent moins le coping émotion et plus le coping problème et le coping soutien social par rapport au début la thérapie et par rapport au groupe de contrôle.

Mes paniers

4

Gerer mes paniers

0
0
Z